Link qui ???

Publié le

La controverse sur les compteurs communicants Linky

Link qui ???

35 millions de foyers devraient être équipés de compteurs communicants d'ici 2021. Pour un coût évalué à 5 milliards d'euros.
Les expérimentations et la mise en œuvre, validée dans le cadre de la loi relative à la transition énergétique en août 2015, provoquent de nombreuses réactions.
Ces controverses sont alimentées par des arguments à la fois économiques et écologiques, des questions de santé publique et des risques d'atteinte aux libertés individuelles.
Certaines communes ont déjà signifié leur opposition, ainsi pour le Lot, les communes de Corn et de Fons.

Que faut-il en penser ?
Nous souhaitons ouvrir réflexion et débat sur la question, n’hésitez pas faire vos commentaires sur le blog et à prendre contact si vous pensez qu’une réunion d’information/débat doit être organisée.
Vous trouverez ci-dessous des liens vers des sites qui abordent le sujet ainsi que des documents à lire

https://fr.wikipedia.org/wiki/Linky

http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/04/07/faut-il-se-mefier-des-compteurs-linky_4898239_3244.html

Publié dans Opinions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bourgeade Françoise 05/05/2016 09:41

Depuis plusieurs mois, de nombreuses associations diffusent des informations très alarmistes sur le nouveau compteur communicant Linky qui doit être posé dans 35 millions de foyers d’ici 2021. Les premières peurs ont concerné les dangers des CPL (courants porteurs en ligne) utilisés par le compteur Linky pour transmettre les informations sur les consommations. D’ailleurs, la plupart des communes ayant refusé la pose de ces compteurs l’ont fait sur ces risques sanitaires. En fait, EDF utilise ces CPL depuis des années pour envoyer aux compteurs actuels les informations sur les heures creuses. Il semble que cette inquiétude soit maintenant sans objet après les différentes explications qui ont été fournies par différents médias.
Maintenant, c’est le risque de « fichage » pour permettre de connaître sa consommation qui pose problème. EDF a reçu l’accord de la CNIL et la consommation d’un client ne peut être communiquée sans son accord. Personnellement, possédant un téléphone portable qui me géolocalise, je ne vois pas en quoi le fait de savoir si, quand je suis chez moi je consomme de l’électricité, me gênerait !!
Les différents documents attachés au blog du SNED se réfèrent tous à des articles défavorables à l’utilisation du Linky. Une liste de liens accusant les anti-Linky d’obscurantistes ne ferait qu’attiser la polémique. J’aimerais plutôt me faire « l’avocat du diable » et donner quelques références qui sont plutôt positives. D’abord, je voudrais rappeler que ce nouveau compteur a été rendu obligatoire par la loi sur la transition énergétique puisqu’il va permettre, entre autres, à EDF d’intégrer dans ses calculs l’électricité qui sera produite par les énergies renouvelables (photovoltaïque, éoliennes) dans les années futures. Ceci n’est possible que si EDF dispose de la quantité d’électricité produite en temps réel, ce que permettra Linky. Je trouve assez désolant que des associations nationales dites écologiques se mobilisent contre ce projet !!!
Chaque innovation a ses avantages et ses inconvénients, je ne suis ni pour ni contre le compteur Linky, je donne dans ces liens quelques informations pour que chacun puisse se faire une opinion qui aidera à nourrir un débat.
https://www.lenergieenquestions.fr/tag/linky/
Je rappelle que 600000 compteurs ont déjà été installés dans plusieurs villes depuis 2010 et que par exemple à Lyon 25000 foyers ont été équipés avec des retours positifs.
http://www.smart-electric-lyon.fr/